Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2009

Le profil des créatrices d'entreprise en France

apce.jpgL'APCE vient de publier le 16/10/2009 une étude sur les créatrices d'entreprise

Près de trois créateurs sur dix sont des femmes. Cette note réalisée par l'APCE présente les spécificités des créatrices d'entreprise au regard de leurs collègues masculins en termes d'activité, de profil, de motivation...

Les principaux enseignements :

  • Les femmes créent principalement dans les activités de commerce de détail (21 %) et de services aux entreprises (21 %).
  • Certains secteurs d'activité sont plus féminisés que d'autres. C'est le cas notamment des services personnels (coiffure, soins du corps...) et de la santé où les femmes sont plus nombreuses que les hommes.
  • 14 % des femmes étaient « inactives » avant la création, c'est-à-dire qu'elles étaient en grande partie mères au foyer ou retraitées. Pour beaucoup d'entre elles, la création d'entreprise est un moyen de retourner sur le marché du travail.

 


  • L'objectif des femmes est avant tout d'assurer leur propre emploi (72 %). Dans ce domaine, elles sont plus nombreuses que les hommes (62 %). Cela est confirmé par le fait que peu de femmes prévoient d'employer des salariés dans les mois qui suivent l'enquête (16 %) et qu'elles sont moins nombreuses que les hommes à faire une telle déclaration (27 %).
  • 46 % des femmes sont diplômées de l'enseignement supérieur ; c'est plus que pour les hommes (34 %). La répartition par niveau de formation explique en grande partie que les femmes créent plus fréquemment que les hommes dans les activités de la santé (médecins, infirmières, kinésithérapeutes...).
  • Plus de la moitié des femmes ont eu besoin de moins de 8 000 € de capitaux pour mettre en place leur projet.
  • Lors du montage du projet, les femmes sont principalement assistées dans leurs démarches par des organismes spécialisés dans la création d'entreprise (34 %) et par le conjoint (30 %).

L'étude de l'APCE

Les commentaires sont fermés.