Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2012

Appel à bénévoles pour le comptage des populations hivernantes d’Outardes canepetière et de Ganga cata - 22 janvier 2012

En préparation de l'enquête nationale Outarde 2012, le CEN PACA s’apprête à effectuer un nouveau dénombrement d’outardes et de gangas hivernants en Crau.


La date du prochain dénombrement est fixée au :
dimanche 22 janvier 2012, de 8h00 à 12h00

Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour couvrir le vaste territoire de la Crau. Faites passer le message !


INFOS PRATIQUES
Merci de prendre contact avec Bénédicte Meffre pour votre inscription ou toutes demandes d’informations : Email


CONTEXTE
Dans le cadre du plan national d’action en faveur de l’Outarde canepetière un comptage national est organisé tous les 4 ans.
Le comptage national s’effectue au printemps pour déterminer le nombre de mâle chanteurs.
Les populations du pourtour méditerranéen français étant sédentaires un comptage des populations hivernantes d’outardes sera effectué en simultané sur la région Provence Alpes cote d’Azur et le Languedoc Roussillon.


Le COMPTAGE 2012
Nous cherchons des bénévoles pour effectuer le comptage en Crau qui concentre la plus grosse population hivernante d’outardes canepetière de la région PACA.


Ce comptage s’effectuera le dimanche 22 Janvier 2012 de 8h à 12h.


Le lieu de rendez-vous sera l’écomusée de Saint Martin de Crau à partir de 7h30. Des groupes de 4 à 5 personnes seront constitués et chaque groupe devra se rendre sur un lieu précis en Crau.


Au moins une voiture par groupe sera nécessaire.


Un apéritif sera offert après le comptage.


LES DONNES 2008
Le comptage de 2008 a mobilisé prés de 120 personnes, 15000 ha ont ainsi pu être prospectés. Cette opération a permis d’estimer l’effectif hivernant dans une fourchette comprise entre 1639 et 2055 oiseaux. C’est l’effectif le plus élevé jamais recensé en Crau !

Les commentaires sont fermés.