Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/01/2014

Bipolarisation sexuelle des entreprises. Une étude des 50 plus grandes firmes françaises (Michel Ferrary, Management & Avenir, 2013/3 N° 61)

Michel Ferrary est Professeur à l'Université de Genève – HEC Genève, et chercheur associé à Skema Business School. Email
 
Résumé de l'article : L’analyse de la féminisation des effectifs et de l’encadrement des 50 plus grandes entreprises privées françaises montre une forte hétérogénéité. Trois mécanismes sociaux interagissent pour expliquer cela : la discrimination, les choix éducatifs et les préférences professionnelles. Ces mécanismes convergent et entraînent une bipolarisation sexuelle des grandes entreprises. Cette bipolarisation constitue un défi nouveau en matière de parité professionnelle et de grh.
 
Références de l'article : Ferrary Michel, « Bipolarisation sexuelle des entreprises. Une étude des 50 plus grandes firmes françaises », Management & Avenir, 2013/3 N° 61, p. 70-89. DOI : 10.3917/mav.061.0070
 

Les commentaires sont fermés.