Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2014

Changement de présidence à Femmes 3000 Côte d'Azur

Des femmes qui osent, entreprennent et communiquent


COMMUNIQUE DE PRESSE


Changement de présidence à Femmes 3000 Côte d’Azur
Des femmes qui osent, entreprennent et communiquent

Pascale Oddoart2.jpg


La récente promulgation de loi égalité homme-femmes du 4 août 2014 est l’occasion de rappeler le rôle essentiel d’associations comme Femmes 3000 Côte d’Azur qui travaille à la promotion des femmes.


Créée, en 2006, la délégation Femmes 3000 Côte d’azur a été successivement dirigée par Valérie Blanchot-Courtois, gérante d’entreprise, Régine Pailhet-Roset, DRH, et Giorgia Sanfiori, coach. Pascale Oddoart, en charge des relations avec les collectivités territoriales à ERDF, en assure la nouvelle présidence depuis juin 2014.


La richesse de Femmes 3000 est de s’appuyer sur une Fédération nationale créée en 1989 avec des délégations en régions et une présence à l’international, ainsi que sur la grande variété de ses membres : femmes et hommes d’expériences et d’univers professionnels variés.


La mission de Femmes 3000 est de renforcer la visibilité des femmes dans la vie publique économique et sociale, en mettant en valeur leurs compétences et leurs projets, en encourageant la prise de risque pour viser l’égalité des chances en tout domaine.


Femmes 3000 Côte d’Azur promeut les femmes en organisant des conférences débats pour valoriser leurs compétences professionnelles et managériales, des actions de sensibilisation et de solidarité, des temps d’échanges et de convivialité, des visites culturelles, et en participant à de nombreux événements en partenariat.


Faire partie de Femmes 3000 Côte d’Azur c’est appartenir à un vaste réseau de femmes qui osent, entreprennent et communiquent.

OoO

Focus sur la nouvelle présidente, Pascale Oddoart
« La cause des femmes me tient à coeur »


Avec douceur et assurance, le tout relevé d’une pointe d’accent méridional, Pascale trace son chemin dans une vie largement tournée vers
les autres, comme en témoignent ses multiples engagements associatifs et ses compétences en communication.
Propos recueillis par Agnès de Préville

 

Pascale Oddoart a plus de trente ans d’expérience dans le domaine de la communication, des relations presse et de l’événementiel. Elle effectue sa carrière au sein du groupe ERDF (anciennement EDF-GDF) où elle occupe actuellement le poste de chargée des relations auprès des collectivités territoriales.


Elle s’engage pour les femmes dans l’entreprise en participant à la création du réseau Essenti’Elles des femmes cadres du groupe EDF en Méditerranée, en 2005. Si les réseaux féminins sont aujourd’hui en pleine expansion, EDF a été l’un des précurseurs en la matière.
Pascale Oddoart accompagne des femmes en parcours d’insertion professionnelle, par le biais du PLIE (plan local pour l’insertion et l’emploi). Elle organise des conférences pour promouvoir les femmes avec pour objectif que chacune puisse trouver sa place dans l’entreprise, que ce soit pour accéder aux postes de direction et briser le fameux plafond de verre ou aller vers les métiers techniques, aujourd’hui encore largement masculins. 

Parallèlement à son parcours professionnel, elle est engagée dans le secteur associatif. Elle a dirigé l’Association des professionnels de la communication de la Côte d’Azur et a notamment créé « l’événement Azur Pro com », une journée d’échanges, de débats et d’information consacrée aux métiers de la communication, ainsi que « le club des DirComs », un espace dédié aux bonnes pratiques entre directeurs de communication. Ce parcours dans le secteur associatif lui permet de vivre une grande richesse de rencontres humaines, le portage et le montage de projets en équipes non managériales.

Elle participe à l’association Femmes 3000 Côte d’Azur depuis de nombreuses années. Elle y occupait le poste de secrétaire avant d’accepter d’en assurer la présidence depuis juin 2014. Son engagement à Femmes 3000 lui apporte ouverture d’esprit et formation : « La diversité des métiers, des compétences, des situations m’a plu dans cette association, car la plupart du temps, on rencontre surtout les personnes de son milieu professionnel. Les conférences sont un vrai apport intellectuel. J’ai le sentiment de servir une juste cause, celle des femmes. Dès qu’on est dans le monde du travail, on réalise qu’il est encore essentiellement tourné vers les hommes, tout comme le machisme est encore présent dans nos sociétés. Car si l’entreprise évolue, dans la société, les mentalités sont plus lentes à bouger. Il reste beaucoup à faire. »


Pascale Oddoart, entourée d’une équipe soudée au sein du Conseil d’Administration de l’association, souhaite rester dans la continuité des actions nombreuses déjà entreprises par Femmes 3000 en insistant sur quelques points : fédérer et valoriser les adhérentes au sein de la e-communauté Femmes3000 sur Ecobiz, mener des actions vis-à-vis des jeunes en milieu scolaire, faire reconnaître Femmes 3000 pour son expertise et ses compétences comme association de femmes : « Nous avons toutes besoin de savoir que nous ne sommes pas seules et qu’il nous faut oser. »


1er septembre 2014

Les commentaires sont fermés.